Sélectionner une page

Endémie ou pandémie? Résilience et sérénité en ces temps incertains!

par | Sep 19, 2020 | Non classé | 6 commentaires

Résilience et sérénité sont de mise en ces temps incertains de pandémie. Avec Anahita et la vipère des sables, nous lançons cette saison le premier des trois romans du « cycle d’Anahita », qui effleure de quelques énigmes la conscience transcendantale, celle qui nous permet de confronter la crise du SARS-Cov-2.

C’est la rentrée. Mais laquelle?

Nous avons choisi celle du temps intérieur et de la densité de l’être en nous-même, que nous oublions trop souvent, aveuglés par les personnages que nous jouons du lever du soleil à son coucher. Des personnages menacés d’extinction.

Une rentrée en soi, où siège la conscience de la conscience, les pieds bien posés sur terre, et la tête dans les étoiles, acceptant tout : la béance des chaos d’un monde en transition autant que l’harmonie cosmique qui corrige les ivresses de l’histoire humaine.

Car les clés de la liberté sont toujours en nous, quels que soient les confinements présents, passés ou futurs, loin des servitudes, volontaires ou non.

La quête d’Anahita

La vie est belle, en son principe comme en ses formes, qui jongle comme Apollon et Dionysos entre unité et diversité.

Il y aura d’autres pandémies, virales, idéologiques, économiques, qui bousculeront les replis sur soi des habitudes, comme l’ordre des castes qui encadrent Gaïa sans jamais pourtant la maîtriser totalement. Tels seront les thèmes de la suite du cycle.

Mais, pour l’instant concentrons-nous sur les questions posées par la première aventure de cette jeune québécoise, dont les parents naquirent au pays de Dionysos, et qui comme nous tous a dû affronter l’expérience du confinement.

Sans sombrer dans l’angoisse!

Photo: 20th Century Fox/Tech Insider

6 Commentaires

  1. Anne

    Beauté, Vérité, et Confiance sont le miroir de Persée.

    Réponse
    • André Archimbaud

      Merci Anne

      Réponse
  2. Adam

    Le confinement est en fait un siège. Qu’est-ce qui nous assiège ? Poser la question, n’est-ce pas y répondre ?

    Réponse
  3. adam

    Lien judicieux : Tchakotine était un élève de Pavlov. Une école à redécouvrir particulièrement aujourd’hui. Car c’est elle qui a étudié le conditionnement, bien avant Helmut Anders qui en a tiré les conclusions pour comprendre les sociétés démocratiques modernes.

    Réponse
    • André Archimbaud

      Merci de cette précision! Éternel retour…

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This